vendredi 12 février 2021

Nice - Incidegraphie 14 juillet 2016



samedi 2 janvier 2021

    Blogue vidéo

Croisements

décembre 2020


https://youtu.be/VbzuYfC90HM

Port de Marseille. Juin 2020.

this memory of impossible encounters

probable collision

too noisy shock

boucan


vendredi 18 décembre 2020

   Blogue vidéo

Rock Roll Optique

Visions sans organes
décembre 2020


https://www.youtube.com/watch?v=wvatzy07nWk&pbjreload=101

Perte des mots pour des images hypnotiques.

perpetual voyeurism of being-for-virtual


vendredi 4 décembre 2020

  Blogue vidéo

Brest
Vaisseaux fantômes
réalisée en novembre 2020


https://www.youtube.com/watch?v=hs4oMfHt29E

exploration du sens et des formes


samedi 3 octobre 2020

 Blogue vidéo

Incidegraphie du ruisseau

réalisée en août 2020, près du ruisseau Rhône-Ardèche-Drôme, Montélimar.

https://www.youtube.com/watch?v=JKRFBgbhn68


jeudi 6 août 2020

Théâtre – C’est spécial. Mandelieu, novembre 2019 (sous-titres), posté le 25 décembre 2019.

https://www.youtube.com/watch?v=UBfjR_4gjtE

Incidegraphies, posté le 27 janvier 2020.

https://www.youtube.com/watch?v=3a75p3RMLPc

L’Horloge sonore, avec Maria Teresa Schiavino, poésie sonore, réalisée en 1995, publiée en 1996, sur la cassette « MOMO1 », de Giovanni Fontana, posté le 29 mars 2020.

https://www.youtube.com/watch?v=rNOBFbpcYjI

Pas à pas/confinement 2020, posté le 26 mai 2020.

https://i.ytimg.com/vi/fJcb05_4uc8/hqdefault.jpg?sqp=-oaymwEZCPYBEIoBSFXyq4qpAwsIARUAAIhCGAFwAQ==&rs=AOn4CLCvWvjaeLG3X0v1xAd-qLqg8-u3Rw

Ghost Brocéliande

tasmant – teuz – « Je parle après le signal acoustique », avec André, posté le 14 juin 2020.

https://www.youtube.com/watch?v=ErJb6_6WDXQ

Les Médiévales. Brignoles. Août 2003. La Petite flambe. Posté le 22 juillet 2020.

https://i.ytimg.com/vi/y5QqXdfaDo0/hqdefault.jpg?sqp=-oaymwEZCPYBEIoBSFXyq4qpAwsIARUAAIhCGAFwAQ==&rs=AOn4CLCL4GUrdo-XY76w4B07DhargONSlw


mercredi 15 juillet 2020

Maria Teresa Schiavino
Haïsha
Raccolta di haïku et tanka visuels

Postface de R.C

À propos des adéquagrammes de Maria Teresa Schiavino.

"Ces poésies adéquagrammatiques présentent un rapport précis à la fois entre les images et les mots tels quels (dans leurs formes, leur spatialisation), entre le sens de l’image et le sens des mots (avec leur désignation), mais aussi entre l’utilisation de ce que nomment les mots avec les images et vice versa (leur fonction). Ce sont ces trois caractéristiques nécessaires qui les distinguent."